Que sont les œstrogènes?

Les œstrogènes sont des hormones produites principalement par nos ovaires pour le développement et le maintien de notre système reproducteur. En particulier, les œstrogènes (et une autre hormone sexuelle, appelée progestérone) régulent nos cycles menstruels.

Que se passe-t-il?

La carence en œstrogènes qui se produit durant la ménopause cause des changements dans le milieu vaginal. Quand il y a moins d’œstrogènes en circulation dans notre corps, les tissus du vagin deviennent plus minces, plus secs et moins élastiques, et le vagin peut se raccourcir et se rétrécir.

La ménopause et les œstrogènes

Au moment de la ménopause, quand on cesse d’avoir des menstruations, c’est parce que nos ovaires ne produisent plus assez d’œstrogènes.

Comment savoir si j’ai atteint la ménopause?

Périménopause

La périménopause est la période qui précède la ménopause ; elle peut durer de cinq à huit ans. À l’approche de la ménopause, les ovaires produisent moins d’œstrogènes, d’où une carence en œstrogènes et les changements qui en résultent dans notre corps. Au cours de la périménopause, les menstruations deviennent de moins en moins abondantes et finissent par cesser complètement.

Diagnostic

Aucun test ne permet à lui seul de diagnostiquer la ménopause ; le diagnostic repose habituellement sur les symptômes. En général, la ménopause est considérée comme confirmée lorsqu’il s’est écoulé 12 mois depuis la dernière menstruation ; des symptômes peuvent persister, mais ils perdent en intensité.

Qu’est-ce que ça veut dire?

La ménopause est une transition naturelle dans la vie d’une femme. Une femme est ménopausée lorsqu’elle n’a plus de règles et qu’elle ne peut plus concevoir naturellement parce que ses ovaires ont cessé de produire des hormones.

Parlez d’atrophie vaginale!

Vous vous demandez comment en parler avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé?

Les œstrogènes et le vagin

Les changements dus à la carence en œstrogènes sont une conséquence normale du vieillissement, mais ils peuvent entraîner des symptômes désagréables, tels que :

  • Sensation de brûlure (en urinant ou non)
  • Démangeaisons
  • Sécheresse
  • Irritation vaginale
  • Rapports sexuels douloureux
  • Léger saignement après des rapports sexuels
  • Écoulement clair ou aqueux
  • Besoin urgent d’uriner
  • Incontinence (fuite d’urine)
  • Infections urinaires fréquentes

 

TÉLÉCHARGER ET IMPRIMER

 

48 %

Près de la moitié des répondantes avaient souffert d’atrophie vaginale